Jeudi, octobre 1, 2020
Jeudi, octobre 1, 2020

Motoneiges Ski-Doo 2021 Nouveautés

2021 marque vraiment un tournant majeur pour Ski-Doo. Parfois, de petits changements peuvent paraître anodins à première vue, mais le résultat est renversant…  Après 20 ans de carrière dans le monde de la motoneige, il m’en faut beaucoup pour être impressionné, mais là je dois avouer être un peu subjugué… Au fil des années, chaque manufacturier nous présente des évolutions de leurs produits à plusieurs niveaux. Les améliorations sont souvent notoires et procurent des améliorations substantielles, mais Ski-Doo place la barre très haute pour la compétition…

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques-unes des nouveautés marquantes : un moteur deux temps turbocompressé, une nouvelle suspension de sentier, des nouveaux skis pour les motoneiges de sentier, un nouveau moteur d’entrée de gamme. 

Nouveautés Ski-Doo 2021

850 E-TEC Turbo!

- Publicité -

L’onde de choc Ski-Doo… L’arrivée du 850 E-TEC turbocompressé a tout simplement inondé le monde du WEB… Plus de 10 millions d’apparitions sur les réseaux sociaux, 3,6 millions d’individus atteints sans oublier 67% d’occupation des conversations WEB reliées à la motoneige. Du jamais vu! 

Mais qu’en est-il exactement? Pour bien comprendre son fonctionnement, il faut connaitre les particularités et les contraintes qui influencent la performance des moteurs. L’ennemie numéro un est sans aucun doute l’altitude, et voici pourquoi :  tout moteur à aspiration naturelle, comme le 850 E-TEC par exemple, possède une capacité maximale d’absorption d’air. Un peu comme votre système respiratoire, votre moteur absorbe ce qu’il lui faut en quantité d’air. En fait, à plein régime, il absorbe un volume maximum, déterminé entre autres par sa révolution moteur et sa cylindrée. En altitude, votre moteur continue d’ingérer le même volume d’air qu’au niveau de la mer, cependant, la quantité de molécules d’air pour un même volume est beaucoup moindre, donc l’explosion devient moins puissante, ce qui cause une perte de puissance. SKi-Doo nous mentionne une diminution de 40 chevaux à 8000 pieds d’altitude ce qui place le 850 E-TEC à environ 125 chevaux à 8000 pieds. Pour pallier ce manque, les ingénieurs ont introduit un turbo pour pousser sous pression l’air dans le moteur lorsque la quantité de molécules par volume diminue. Donc lorsque vous circulez au niveau de la mer, le turbo ne pousse aucune pression, et votre 850 développe 160 chevaux. Lorsque vous vous retrouvez à 3000 pieds sur les Chic-Chocs en Gaspésie par exemple, votre 850 atmosphérique perd environ 15 chevaux, alors que la version turbo développe toujours 165 chevaux et ainsi de suite jusqu’à 8000 pieds.  La particularité avec ce système réside dans le fait que jamais le 850 turbo ne développe plus de puissance que ce pour quoi il a été conçu, il conserve simplement la même puissance, soit 165 chevaux jusqu’à 8000 pieds. Donc la motorisation demeure fiable, puisque l’idée derrière ça est simplement de conserver la puissance et non d’en produire plus. Passé les 8000 pieds, la puissance diminue au même rythme d’environ 15 chevaux par tranche de 3000 pieds additionnels.  Seulement certains modèles Summit et Freeride en vente présaison seront équipés de ce nouveau moteur. 

Nouveau capot léger

Toujours avec le souci d’offrir un véhicule le plus léger possible, BRP introduit un nouveau capot sur ses modèles Summit X avec l’ensemble Expert, Freeride et Summit X (turbo seulement). L’ajout du turbo vient avec une certaine augmentation de poids, il fallait donc se creuser les méninges pour conserver l’excellent rapport poids/puissance. Six livres plus légers, ce nouveau capot monopièce inclut une grille d’évacuation d’air située au-dessus du système d’échappement. 

Surveillance de la courroie 

Les conditions d’utilisation d’une motoneige de montagne sont extrêmes et très problématiques au niveau de la chaleur. Les déplacements en poudreuse s’effectuent en majorité à basse et moyenne vitesse, ce qui apporte son lot de contraintes à l’intérieur de l’habitacle moteur. Parmi les composantes les plus sollicitées, la courroie est certainement en tête de liste, et il est très difficile pour le pilote de connaitre les limites de celle-ci. Pour améliorer la fiabilité, diminuer les bris de courroie et tenir informé le pilote, les ingénieurs ont ajouté un système de surveillance de la courroie. Grâce à des capteurs stratégiquement positionnés, le système surveille la température et la surcharge de la courroie. Lorsque la température atteint une limite prédéterminée, un signal est émis au pilote par le biais du cadran numérique, ce qui permet de diminuer la cadence durant quelques instants pour laisser la courroie se refroidir à une température plus optimale. Ce système est non intrusif, il ne diminuera pas la performance, il appartient au conducteur de modérer s’il veut éviter un bris. Tous les 850 atmosphériques et turbo 850 Summit, Freeride et Backcountry seront munis de cette nouvelle technologie en 2021.

Cure minceur

Dans la course à la légèreté pour améliorer la manœuvrabilité, les Summit SP et X sont équipés de nouvelles jantes de skis plus légères. Cette nouvelle géométrie offre une conduite plus prévisible et améliore la stabilité à flanc de montagne. Dans la même continuité, on ajoute le tunnel court au Summit SP et X, mais également au Freeride, question de faciliter l’évacuation de la neige et améliorer la maniabilité dans la poudreuse. 

RAS X…

- Publicité -

Ski-Doo ont travaillé fort pour améliorer la stabilité et l’agressivité de leur modèle de sentier en 2021.  Pour parfaire la conjugaison avec la nouvelle suspension arrière rMotion X, l’ingénierie de BRP nous présente une nouvelle suspension avant la RAS X. L’idée derrière la conception était d’élargir l’écartement des skis de 1,5 pouce à son maximum, et cette dernière est ajustable selon les goûts du pilote. Les données centre en centre, c’est-à-dire d’une lisse à l’autre, sont de 43,9 pouces à son écartement maximum, 43 pouces ajustés en position centrale, et 42,1 pouces en position plus étroite. Noté qu’en 2020 l’écartement standard était de 42,4 pouces.   

Skis Pilot X…

On le demandait depuis longtemps et bien Ski-Doo nous l’offre sur un plateau d’argent! Beaucoup d’adeptes déploraient le manque d’adhérence des skis Pilot 5.7 lors de la prise de virage agressif, surtout avec l’utilisation d’une chenille plus agressive comme une Ice Ripper 1,5 pouce qui procure une excellente traction en sentier. Le nouveau Pilote X offre un design beaucoup plus agressif avec 10 pour cent de surface latérale additionnelle améliorant la traction en virage. Le dessous de la quille est également complètement redessiné. Le concept de quille double est utilisé afin de diminuer le louvoiement et augmenter la stabilité. La quille du ski a été allongée de 31 millimètres et de forme carrée pour offrir une meilleure emprise et moins de déportation en virage.  La rigidité du ski, grâce à la paroi supérieure redessinée, est augmentée de 10%.  Je vous invite fortement à lire nos impressions sur ce nouveau ski dans notre section essai…

Ski Pilot TX

Tout comme le Pilot X, la version à lames ajustables a également été repensée. Le but était d’offrir une meilleure traction dans la neige moins compacte et plus de constance. Pour y arriver, on a augmenté la profondeur de la quille externe de 2 millimètres, amélioré la surface d’exposition de la lisse et augmenté la progressivité de l’angle d’attaque de cette dernière. La partie arrière de la quille est également plus courte de 20 mm et plus relevée pour améliorer l’adhérence globale.  

rMotion X

Bien qu’au premier coup d’œil elle ressemble à la rMotion, détrompez-vous, elle est complètement différente et le résultat l’est tout autant… L’idée derrière le nouveau concept était de procurer une suspension qui offre plus de progressivité lors du transfert de poids et garde les skis cloués au sol en accélération. Tout en gardant à l’esprit une possibilité d’ajustement pour ceux qui aiment avoir plus de transfert. Avant de tomber dans les points plus techniques, ne manquez pas notre résumé dans les modèles munis de cette suspension, le résultat est renversant…  Comment y est-on arrivé maintenant ? Les ingénieurs ont débuté par allonger le bras oscillant avant de 30 millimètres avec un amortisseur également allongé de 15 mm. L’emprise du bras oscillant sur le rail a également été repositionnée 7 mm plus hauts modifiant l’angle d’attaque du bras. Pour permettre plus de transfert de poids, l’emprise du bras sur le rail est munie d’une came ajustable en deux positions permettant de modifier l’angle d’attaque du bras oscillant. Donc en positionnant la came en position plus basse, la suspension offre plus de transfert de poids, en position haute, les skis sont cloués au sol en tout temps.  Toujours dans la continuité de réduction de poids, on a raffiné et allégé le bras arrière jumelé à de nouvelles roues arrière également amaigries, réduction totale de 5 livres. Bien que l’on améliore la tenue de route, on ne sacrifie pas pour autant la capacité d’absorption de la rMotion X, elle offre 22 millimètres de plus que sa consœur rMotion…

Nouveau moteur 600 CC EFI

Toujours dans le but d’uniformiser et de réduire les couts d’opération et de production, Ski-Doo remplace deux moteurs d’entrée de gamme par un seul. Ce nouveau 600 CC à injection est basé sur le même concept que le 600R E-TEC, en fait il s’agit de la même base avec une tête et des cylindres différents. On utilise les mêmes corps d’admission que les versions 850. Les injecteurs sont situés sur le corps d’admission, juste avant les valves d’admission (Reed Valve). Ce moteur, qui ne possède pas de valve d’échappement, possède une pompe à l’huile mécanique et développe une puissance de 85 chevaux. Il en résulte un moteur fiable demandant peu d’entretien, et plus économique que les anciennes versions, on nous mentionne une consommation avoisinant les 13,3 litres au 100 kilomètres. Cette introduction relègue aux oubliettes la version refroidie par ventilateur de 550 CC et la version 600 à carburateur. 

Backcountry Sport

Le nouveau Backcountry sport remplace la version Summit Sport. Basé sur le Châssis Gen4, il est offert avec deux choix de motorisation, soit le 4 temps 600 ACE ou le nouveau 600EFI. Démarreur électrique, suspension arrière cMotion et avant RAS 2 avec les skis DS2, chenille Cobra de 146 pouces avec crampons de 1,6 pouce font partie des caractéristiques de série du nouveau venu.

Nouveautés Ski-Doo 2021
Backcountry Sport

Tundra

2021 marque l’arrivée de tous les modèles sur le châssis Gen4, incluant le nouveau Tundra! Deux motorisations sont offertes, le 4 temps 600 ACE ou le nouveau 600 deux temps EFI. Parmi les équipements de série, on retrouve la suspension avant télescopique, une chenille de 154 pouces avec suspension arrière SC-5U articulée en version LT.

Skandic Sport

Dans la continuité du châssis Gen4, Ski-Doo amène dans son alignement le Skandic Sport. Ce petit bourreau de travail vous sera livré avec le nouveau 600 CC EFI de 85 chevaux, un carter de chaine, une chenille de 154 X 20 X 1,25 pouce, une suspension arrière SC-5U articulée, une plaque de protection de tunnel et une boite rangement arrière. Un 20 pouces à petit prix…

Expédition SWT…

- Publicité -

En configuration améliorée, vous aurez trois choix de motorisation pour 2021, le 600R E-TEC, le 900 ACE et le 900 ACE turbo. Il vous offre toutes les commodités pour les gros travaux, une plaque Multi-LinQ avec porte-bagages et attelage, une transmission Easy Shift avec bouton de marche arrière et une chenille Cobra de 24 X 154 X 1,5 pouce pour une énorme traction.

Nouveautés Ski-Doo 2021
Expédition SWT

Rev Gen4 = réduction de poids

Les comparatifs sont assez éloquents: l’introduction du châssis Gen4 dans la gamme des utilitaires amène des réductions de poids considérables… Le Skandic Sport 600 EFI est 80 livres de moins qu’un Skandic WT 550 refroidi par ventilateur, 45 livres de moins en version SWT.  

Nouveau traineau LinQ

L’effervescence LinQ se continue, avec un traineau utilitaire de 485 litres! Résistant à la pluie, il possède deux couvercles amovibles en deux parties.  Ses deux couvercles permettent l’utilisation d’accessoires LinQ comme les bidons d’essence, sac de rangement, etc. Pour éviter que la marchandise se déplace à l’intérieur, il est muni de fentes prémoulées permettant l’ajout de séparateurs. Vraiment bien pensé…

Nouveau cadran et commande

Le nouvel affichage panoramique ACL vous offre un affichage couleur de 7,8 pouces de largeur. La partie gauche du cadran vous affiche les informations sur le véhicule; la partie centrale, les informations de vitesse, RPM, essence, etc. Et finalement, la partie de l’extrême droite affiche toutes les fonctions et applications. Les gens du marketing nous mentionnent l’arrivée de l’application de navigation BRP Go pour la nouvelle saison, à suivre. Ce nouveau cadran permet la connexion Bluetooth avec votre téléphone intelligent. Et que dire du gros bouton de commande facilement utilisable avec des gants !!! 

Rallonge de boite à gants

À l’affut des nouvelles technologies, Ski-Doo nous offre la possibilité d’utiliser notre téléphone intelligent de façon sécuritaire sur votre motoneige Ski-Doo. Le nouvel ensemble de fixation pour cellulaire est chauffé (afin d’économiser votre batterie), possède un écran protecteur tactile et une ouverture pour le charger…  

2021 marque une gamme unique signée Rev Gen4. On dit adieux aux châssis REV-XU dans l’utilitaire, REV-XP dans les motoneiges de sentier, etc.  2021 marque également la disparition des motoneiges refroidies par ventilateur chez le manufacturier de Valcourt, ce qui représente plus de six décennies d’histoire!!! 

- Publicité -
Stéphane Mivillehttps://passionmotoneige.raven-media.ca
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

Découvrez d'autres articles

connexes