Jeudi, octobre 22, 2020
Jeudi, octobre 22, 2020

Nouveautés Yamaha 2021

Comme à l’habitude, Yamaha continue d’être conservateur dans son approche, mais on doit avouer qu’ils révisent leur vision face à l’évolution du marché… L’année 2021 concrétise plus que jamais l’entente de partenariat avec Arctic Cat, où l’on peut percevoir de plus en plus la touche américaine dans leurs produits et l’inverse est également vrai…

Difficile de qualifier la gamme 2021 chez Yamaha, on a toujours l’impression de se répéter d’année en année, on avance certes, mais à pas de tortue comme on dit. La dernière grosse nouveauté chez Yamaha remonte à la sortie du 1000 cc turbo compressé. On nous souhaite un autre gros hit pour 2022…

- Publicité -

Entre temps, que se passe-t-il pour 2021 chez Yamaha? Quelques segments sont touchés par de belles nouveautés, les amateurs de hors-piste et les jeunes adeptes seront choyés !! Eh oui, Yamaha revient en force avec des moteurs deux temps, cependant, il faut tout de même mentionner que la compagne japonaise n’avait pas tout à fait éliminé les deux temps de son alignement. On pense au VK540, par exemple, qui est toujours propulsé par un moteur deux temps ou bien au Transporter 600, introduit il y a deux ans. Une motoneige produit par Arctic Cat avec les spécifications de Yamaha incluant un moteur deux temps estampé made in USA. 

Pour la nouvelle saison, Yamaha offre à sa clientèle six nouveaux modèles deux temps, tous avec moteur, suspension, châssis, embrayage et calibration signés Arctic Cat. Auparavant, Yamaha conservait la partie calibration et embrayage, alors que maintenant, tous les deux temps sont munis des mêmes embrayages et calibrations, provenant du Minnesota… Cependant, la construction demeure selon les spécifications japonaises.

Montagne

Voici la partie intéressante pour les amateurs de hors-piste qui ont le cœur teinté bleu… Une motoneige hors-piste devrait avoir dans son pédigrée puissance et légèreté. Depuis quelques années, aucun doute au niveau de la puissance, elle était au rendez-vous. Le 1000 cc turbocompressé produisait au-delà de 200 chevaux, mais le côté manœuvrabilité en souffrait beaucoup en raison du poids plus élevé d’un moteur quatre temps. 

La division motoneige de Yamaha est très petite en comparaison à tous les autres produits que commercialise la compagnie. Et depuis quelques années, Yamaha utilise dans plusieurs marchés leur motorisation, que ce soit moto, motomarine, etc. On retrouve sensiblement leurs moteurs à quatre temps dans plusieurs disciplines. Ce qui porte à réflexion est certainement les coûts de développement jusqu’à la production d’un ou deux moteurs deux temps pour une petite quantité vendue… C’est certainement plus économique d’y aller avec un produit qui est prêt, dont les preuves ne sont plus à faire… Et c’est l’orientation que Yamaha a choisie: voici la gamme Mountain Max LE 2021!

Mountain Max LE

800 CC deux temps

Issu du partenariat avec Arctic Cat, le cheval de bataille pour la montagne est propulsé par un 800 CC deux temps à injection semi-directe fabriqué aux É-U. Ce moteur, éprouvé depuis quelques années, possède une configuration d’admission et d’échappement du même côté, ce qui permet de le positionner plus bas et plus vers l’arrière dans le châssis, ayant comme résultat un meilleur centre de gravité. L’appellation injection est semi-directe, ce qui signifie que l’injecteur est positionné directement dans le canal de transfert ou la lumière de transfert du cylindre et non dans la base du moteur comme un système à injection traditionnel. Un tel système procure un mélange air/essence plus précis pour des réponses à l’accélérateur plus rapide et une injection plus précise. L’admission d’air de ce moteur est plus conventionnelle et s’effectue dans la base du moteur via des valves à clapet de style VForce. L’injection d’huile s’effectue également dans la base, question de s’assurer d’une lubrification adéquate des composantes du vilebrequin, des bielles et pistons.  

Single Beam Suspension

- Publicité -

La suspension de montagne, rebaptisée Single Beam Suspension introduite cette année, est en fait la suspension Alpha One que l’on retrouve chez AC. Les amortisseurs sont signés Fox Premium 1,5 Zéro QS3 à l’avant et au centre, alors que l’amortisseur arrière est la même version, mais verrouillable soit le QS3L. Ces amortisseurs faciles et rapides d’ajustement possèdent trois positions qui permettent de varier la résistance à l’affaissement.  Deux versions sont disponibles, 154 pouces ou 165, toutes deux avec une chenille de 15 pouces de largeur. La version 154 comprend une hauteur de crampon de la chenille à 2,60 pouces alors que la version 165 offrira une traction supérieure avec des crampons de 3 pouces.

Débutant et adolescent… Venom!

Yamaha a toujours été précurseur dans la catégorie enfant pour initier nos jeunes à la pratique de la motoneige. Rappelez-vous le Snow-Scoot en 1988, qui a fait le bonheur de milliers de jeunes adeptes…  Le Venom est une motoneige conçue pour nos adolescents ou ceux qui débutent dans le sport. La motorisation est un monocylindre deux temps de 400 CC, munie d’une valve d’échappement et d’une valve d’admission à clapet. Ce moteur, signé Arctic Cat, est muni de balancier au niveau du vilebrequin diminuant la vibration, et un injecteur directement dans la porte de transfert du cylindre. L’huile est injectée directement dans la base du moteur afin de lubrifier les roulements du vilebrequin et de la bielle. Ce nouveau venu développe 65 chevaux-vapeur avec un tuyau calibré muni d’un senseur afin de parfaire la calibration de l’injection. Les poulies d’embrayages sont signées CVTech, une compagnie québécoise! Trois modèles d’entrée de gamme seront disponibles pour 2021: SX Venom, Transporter Lite et SX VENOM Mountain.

SX Venom

La SX Venom est la motoneige d’entrée de gamme de sentiers !  Elle possède tous les attributs d’une motoneige pleine grandeur, avec un équipement complet pour faire de belles randonnées. De série, on retrouve poignées et pouce chauffants, démarreur électrique, marche arrière électronique, chenille Hacksaw de 14 pouces de large par 121 pouces de long avec crampons de 1 pouce. Côté suspension, on retrouve à l’avant des bras triangulés avec amortisseurs hydrauliques offrant 7,2 pouces de débattement. À l’arrière, la Dual Shock SX 121 offre 10,7 pouces de débattement, et le confort est assuré par deux amortisseurs hydrauliques à deux tubes. La conduite du Venom est assurée par des skis à simple quille avec lisse simple. C’est indéniablement un point d’amélioration, car avec ce genre de lisse, il y a beaucoup de louvoiement ce qui insécurise les apprentis conducteurs.

Transporter Lite

Nouveautés Yamaha 2021

Voici certainement un véhicule qui va attirer la curiosité de ceux qui font un peu de travail avec leur motoneige. La transporter Lite est munie d’une bonne chenille Challenger de 15 x 144 avec des crampons de 2 pouces. Avec sa légèreté, cette motoneige pourra rendre de grands services à la ferme ou au ranch. La suspension arrière articulée Flip-up permet d’obtenir beaucoup de traction lorsque nécessaire, ou moins pour plus d’agilité en sentier. Avec son support à bagages et son pare-brise haut, il devient un outil indispensable temps pour le travail que les loisirs! 

SX VENOM Mountain

Nouveautés Yamaha 2021

Difficile de trouver une motoneige d’entrée de gamme dans le monde de la motoneige, et bien c’est maintenant possible avec la Sx Venom Mountain. Du même format que ses deux consœurs, elle a vraiment tous les attributs d’une motoneige de hors-piste pleine grandeur. À l’avant, les skis de montagne Yamaha avec la suspension à bras triangulée, et à l’arrière, le monorail de montagne avec deux amortisseurs hydrauliques totalisant un débattement de 12 pouces. Qui dit montagne, dit beaucoup de traction au niveau de la chenille. Cette partie est assurée par Camoplast avec sa Chalenger de 15 X 144 avec 2 pouces de crampons. Conçues spécifiquement pour être utilisées avec le monorail, les ouvertures sont placées dans le centre de la chenille, permettant le refroidissement des glissières.  

- Publicité -
Stéphane Mivillehttps://passionmotoneige.raven-media.ca
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

Découvrez d'autres articles

connexes