Jeudi, octobre 22, 2020
Jeudi, octobre 22, 2020

Que doit-on amener dans son sac lors d’une journée en hors-piste?

La motoneige hors-piste connait un essor assez important dans les dernières années et de nombreuses personnes se dirigent dans ce créneau hyper trippant. Parfois, en commençant la pratique d’un nouveau sport ou tout simplement en changeant nos habitudes de passer du sentier vers la montagne, il nous arrive à quelques reprises de nous dire : « Pourquoi je n’ai pas amené tel article ou un morceau de linge de plus ou …? »

Voici un guide pratique des essentiels à avoir avec soi et surtout qui pourrait vous être utile pour passer une super journée en « back-country ».

Que doit-on amener dans son sac lors d’une journée en hors-piste
- Publicité -

Premièrement, l’item le plus important selon moi est sans aucun doute le sac. Il doit être absolument bien adapté pour la motoneige de montagne. Ainsi, il devrait être imperméable, résistant, ajusté au corps avec des sangles pour le confort et surtout pour éviter qu’il se déplace. S’il n’est pas solidement fixé à vous, il pourrait grandement vous nuire lors de manœuvres. 

De plus, il est important de privilégier un modèle avec de nombreuses poches pour bien organiser les nombreux articles et ne pas perdre trop de temps à les chercher, mais tout en étant déjà conçu pour recevoir une pelle par exemple. 

Que doit-on amener dans son sac lors d’une journée en hors-piste

Dans mon cas, j’ai opté pour le sac FXR Ride Pack 18. Je peux vous dire qu’il est imperméable, très résistant pour l’avoir « brassé » pas mal et les poches sont vraiment bien disposées pour retrouver tous les items rapidement. Cela vient également aider lorsqu’on se prépare et que l’on peut valider que tout est à sa place habituelle. Vous établirez rapidement une routine et un ordre où installer chaque item que je décrirais plus bas.

Voici une liste de mes essentiels…

Il est important de rester bien hydraté tout au long de la journée. Donc, des bouteilles d’eau sont de mise. Même si, durant des journées froides, il nous apparait moins important de boire de l’eau, il est aussi important de le faire. Surtout lorsque l’on fait beaucoup de motoneige hors-piste. Il y a un bon niveau de sudation et il est primordial de se garder en pleine forme. De plus, on pourrait également envisager d’amener des boissons chargées d’électrolytes comme un Gatorade par exemple.  

Évidemment, lorsque l’on part pour une journée complète, on doit se nourrir. Donc, un sandwich ou un autre mets assez simple est de mise. Petite astuce : Vous pouvez l’emballer dans le papier d’aluminium et le faire chauffer dans l’espace moteur quand vous prendrez votre pause diner. C’est agréable de manger chaud quand il fait froid dehors. Parlant de chaleur, un thermos avec un breuvage chaud comme un café ou un thé est vraiment un « must » à avoir avec soi. C’est toujours réconfortant et cela vient aider à lutter contre le petit frisson que l’on a tous après s’être arrêtés pour manger. 

- Publicité -

Je prévois aussi quelques collations tout au long de la journée puisqu’une journée de hors-piste demande beaucoup d’énergie. Ainsi, j’apporte des aliments comme des barres protéinées, des noix, du bœuf séché, etc. Bref, tout ce qui procure une bonne énergie tout en minimisant l’espace occupé et le poids bien sûr. 

On sait certainement que l’on finira fort probablement dans de fâcheuses positions et que l’on restera pris profondément dans la neige à un moment ou à un autre. Pour vous sortir du pétrin et afin de limiter les efforts requis, une pelle est définitivement un bon investissement et même si cela augmente le poids dans votre dos, elle vaut son pesant d’or pour conserver toute votre énergie afin de piloter votre motoneige. 

Une scie portative est également un excellent article à amener avec soi afin de couper une branche ou même un arbre dans le chemin. Quand on se met dans une position où la seule issue est d’aller de l’avant, il n’est pas envisageable de rebrousser chemin puisque l’on prendra beaucoup trop de temps à se retourner. Ainsi, il sera facile de dégager les quelques obstacles devant nous avec la scie. 

Que doit-on amener dans son sac lors d’une journée en hors-piste

Après de longues heures à se « débattre » dans la neige et beaucoup d’énergie dépensée, il nous faut penser à un rechange sec pour certains items de notre habit. Ainsi, une paire de gants supplémentaire et plus épais pour le retour est intéressant à trainer. De plus, une seconde cagoule est vraiment nécessaire et n’occupera presque pas de place dans votre sac. 

S’amener une deuxième paire de lunettes est de mise puisqu’avec l’effort requis en hors-piste, il se pourrait que l’humidité accumulée dans vos lunettes amène de la buée et éventuellement se mettent à givrer. On a tous déjà vécu cette situation où l’on revient, que la température a descendu d’une dizaine de degrés et surtout, où l’on ne voit plus rien dans notre visière ou lunette. C’est angoissant et surtout très dangereux. On ne l’oublie plus jamais après ce genre d’expérience.

Prévoir un gilet thermal supplémentaire est également une bonne pratique à avoir puisqu’après tous ces efforts, nous sommes plus sujets aux frissons et dans le pire cas, l’hypothermie… surtout quand notre sous-couche est trempée.

Que doit-on amener dans son sac lors d’une journée en hors-piste

Bien que l’on n’ait pas tous des connaissances poussées d’un point de vue mécanique, il est important d’apporter avec soi quelques outils de base comme; un tournevis multiembout, une paire de pinces, une clé à molette, la clé pour les bougies, des « Ty-Rap » et un couteau suisse. Bien souvent, il nous arrive des imprévus et c’est à ce moment qu’on aurait voulu les avoir. Prévoyez-les d’avance. 

Je ne crois pas avoir besoin de le mentionner, mais sait-on jamais: des bougies d’allumage de rechange et une courroie bien qu’elles devraient toujours vous suivre. Et si c’est impossible de vous réparer pour retourner à bon port, la corde sera votre meilleur ami à ce moment. 

- Publicité -

Bien rares sont ceux qui vont dans les endroits très reculés, mais on a tous déjà entendu des histoires d’horreur où les gens devaient rester plus d’une journée, perdus dans les froids de l’hiver. Si vous prévoyez aller très loin, un petit kit de survie pourrait être de mise avec une couverture thermique pour capturer la chaleur, des allumettes contre l’humidité, un allume-feu pour commencer un feu, etc. 

Voici ma liste personnelle d’articles que j’amène avec moi lors de mes sorties de motoneige hors-piste. Bien que cela puisse paraitre comme une assez longue liste, on est tellement heureux quand quelque chose nous arrive et que l’on sait que l’on est bien équipé pour parer à la situation sans trop se casser la tête. 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

Découvrez d'autres articles

connexes