Jeudi, avril 8, 2021
Jeudi, avril 8, 2021

Ski-Doo Expedition Xtreme 2021 Essai

Dans le cadre de quelques journées avec l’équipe de Destination Monts-Valin, une des motoneiges de location était une fabuleuse Ski-Doo Expedition Xtreme 2021. Ainsi, j’ai eu la chance de renouer avec une de mes motoneiges préférées. Bien que cette motoneige ne soit pas une nouveauté, elle mérite encore qu’on s’y attarde pour vanter ses qualités; Versatilité, puissance, agilité, confortable, … Elle a tout pour en séduire plusieurs. 

À quel profil de motoneigiste s’adresse-t-elle vraiment? Pour bien l’analyser, je l’évaluerais sur 3 aspects principaux soit; ses capacités de motoneige utilitaire, ses performances en sentiers ainsi que ses aptitudes en dehors des sentiers battus. 

Ski-Doo Expedition Xtreme 2021 Essai

Efficace comme motoneige utilitaire? 

- Publicité -

Classée dans la famille des motoneiges utilitaires, l’Expedition Xtreme détonne par son look plus agressif que ces consœurs de la même catégorie. De plus, sa cavalerie de 165 chevaux lui fournit une puissance démesurée versus sa vocation première de travail et l’on se rend compte rapidement que l’on a affaire à une motoneige dans une classe à part, celle des motoneiges ‘’utilitaires-sportives’’. Pour revenir à ses capacités à accomplir des tâches, cette motoneige a tout ce qu’il faut… ou presque.

Le cœur de l’Expedition Xtreme est la mécanique 2 temps Rotax 850 E-TEC à injection directe qui n’a plus besoin de présentation. Dans cette version, elle offre bien sûr toute la puissance nécessaire pour accomplir les plus dures tâches qui nous traversent la tête. En prime, un radiateur a été installé à l’avant sous le capot pour augmenter le refroidissement en tout temps et il est pratiquement impossible de la faire surchauffer. Le meilleur exemple est le temps des sucres où le printemps fait osciller facilement la température au-dessus de zéro. Il ne m’est jamais arrivé d’avoir un avertissement pour la température trop élevée.

Un autre aspect génial pour ses vocations d’utilitaire, c’est la large plateforme arrière, Multi-LinQ.  Celle-ci permet d’équiper l’Expedition Xtreme avec une multitude d’accessoires à attaches rapides. Ainsi, vous avez tout à portée de main pour rendre vos tâches plus rapides et efficaces. 

De plus, l’Expedition Xtreme jumèle sa mécanique avec une transmission Easy Shift. Cette transmission offre des rapports ‘’High’’ et ‘’Low’’ pour procurer encore plus de versatilité dans les différentes tâches à accomplir. Le choix d’équiper cette machine avec une transmission est judicieux puisqu’il offre le meilleur des deux mondes entre une utilisation de travail et ne pas trop compromettre le ‘’facteur fun’’. 

Avec une telle mécanique entre les mains, il serait très facile de tracter des charges jusqu’à 1500lb. Cependant, le ‘’hic’’ est là. L’Expedition Xtreme vient de série avec le parechoc arrière ‘’standard’’ et il est impossible de tirer quoi que ce soit avec celui-ci. Et ne pensez même pas y installer une attache directement dessus, ça ne se fait pas et le ‘’bumper’’ d’origine n’est pas conçu pour supporter des forces. Ainsi, il vous faut changer complétement le parechoc arrière et ensuite installer une attache pour tirer. Moyennant quelques centaines de dollars… À ce niveau, j’aurais préféré que le fabricant opte pour un ensemble parechoc et attache afin d’équiper de série ce modèle.

Ski-Doo Expedition Xtreme 2021 Essai
- Publicité -

L’Expedition Xtreme en sentiers…

La première chose qui nous vient en tête lorsque l’on pense à rouler une machine de 20 pouces en sentiers est certainement que l’on n’aura pas beaucoup de plaisir… Détrompez-vous! L’Expedition Xtreme offre des performances très intéressantes en sentiers et vient brouiller les idées préconçues que l’on a envers les grosses chenilles vs la maniabilité. Tout d’abord, on obtient des bonnes sensations en sentiers grâce au performant moteur 2 temps Rotax 850 E-Tec à injection directe. On ressent aisément tous les 165 chevaux au moment d’actionner l’accélérateur et la chenille procure beaucoup de mordant avec ces crampons de 1,8po. Les accélérations sont vives et les reprises sont musclées. Le tout accompagné d’une sonorité enivrante que l’on connait bien au 850 E-TEC. 

Bien que le gabarit de cette machine soit imposant et surtout considérant sa chenille surdimensionnée, la maniabilité en sentiers est étonnante comparativement à ce que l’on connaissait des autres motoneiges sur le marché. On en vient même à adopter une conduite que l’on pourrait considérer assez sportive sans trop y consacrer d’efforts pour l’accomplir. Je vous l’accorde, l’immense chenille de 20po x 154po n’est pas aussi adaptée qu’une de 15 pouces de largeur. Également, on ressent son surpoids en comparaison avec les motoneiges de sentiers. Donc, on aura quelques fois l’impression d’être en sous-virage puisque la chenille pousse fort et devoir engager plus d’énergie pour la conduite. Cependant, l’écart n’est pas si grand et le plaisir retourné au pilote est plus qu’appréciable pour une motoneige équipée d’une chenille de 20po de large. 

Parlant de l’immense chenille, la traction accrue procure des soulèvements du devant à chaque fois que l’on presse généreusement l’accélérateur. Au début, il faut se méfier en courbe. Cependant, on apprivoise à gérer l’accélérateur aux bons moments et je me suis surpris à m’amuser allégrement à soulever le devant. Ainsi, on peut faire des beaux et très longs ‘’wheelies’’ tout en se sentant entièrement en contrôle.   

Concernant le contrôle, ce sont les skis Pilot DS 3 qui équipent de série l’Expedition Xtreme. Ces skis sont généralement installés sur les motoneiges de montagne. On aura donc une bonne flottaison dans la poudreuse, mais surtout une conception à quille centrale profonde avec une lisse assez agressive. De cette façon, les skis s’accrochent bien en virage et les courbes sont faciles à négocier. La maniabilité est attribuable également à la suspension avant hybride RAS 3 avec les amortisseurs HPG Plus. Pour l’arrière, la suspension articulée SC-5U offre une souplesse et un confort digne de mention avec l’amortisseur KYB Pro 36 ajustable efficacement au niveau de la compression en 22 clics. Les amortisseurs sont très bien calibrés et l’ensemble fournit une bonne fermeté à vitesse moyenne ainsi qu’une douceur notable lorsque les sentiers sont dégradés en ‘’flottant’’ aisément sur les bosses. 

Bref, du côté de la conduite en sentiers, la Ski-Doo Expedition Xtreme jouit de composantes mécaniques de haute qualité, d’une ergonomie étudiée et procure des performances relevées. Ainsi, malgré qu’elle se retrouve dans le segment des utilitaires, cette motoneige est à considérer même si vous passez une partie de votre temps à rouler en sentiers.  

Ski-Doo Expedition Xtreme 2021 Essai

Est-elle agile hors des sentiers? 

En dehors des sentiers battus, l’Expedition Xtreme vous permet de vous sentir à votre aise. Elle permet même de vous amuser intensément dans la neige abondante. Grâce à son immense chenille Cobra WT de 20po x 154po et 1,8po de crampons, vous avez une excellente flottaison et amplement de traction dans presque toutes les circonstances. En utilisant le rapport ‘’LOW’’ de la transmission Easy Shift, beaucoup de puissance et de couple sont disponibles à basses vitesses. Donc, il est facile de sortir de la neige en quelques secondes ou de simplement zigzaguer entre les arbres sans avoir peur de rester pris. 

Un point fort pour l’Expedition Xtreme est certainement son agilité même si c’est une grosse motoneige équipée d’une chenille de 20po. En effet, il est réellement possible de vous amuser de longues heures en hors-piste. On se permet d’osciller aisément de gauche à droite pour faire du slalom, provoquer un contre-braquage pour faire du ‘’side-hill’’ et même sauter de gros obstacles. Bien entendu, il faut y consacrer plus d’efforts pour réussir toutes ces prouesses. Cependant, beaucoup moins d’effort que ce que l’on pourrait s’attendre. 

- Publicité -

Lors de son lancement, le constructeur se plaisait à dire que vous obtenez les qualités d’un Summit avec une chenille de 20po. Mettons au clair cette comparaison… Il est véridique qu’avec la puissante mécanique, l’équilibre du châssis et des aptitudes à franchir des obstacles très imposants, cette comparaison peut être faite. Cependant, vous vous doutez bien qu’il y a un ‘’mais’’. Lorsque l’on veut gravir une pente assez abrupte, le poids plus élevé et la chenille de 20 po deviennent de bons handicaps pour gravir efficacement une montagne. Je tiens à préciser que l’on parle ici d’une inclinaison assez importante pour l’arrêter. De plus, il n’est pas pensable d’être à l’arrêt et repartir subitement lorsque nous sommes à l’arrêt dans une pente. À ce moment, le derrière s’enfonce rapidement et j’espère que vous avez de bons amis avec vous pour vous sortir de cette fâcheuse position. Malgré tout, si vous gardez un bon ‘’momentum’’, il vous est permis de franchir des montées imposantes et les capacités hors-sentier sont très intéressantes 

Hors-piste rime souvent avec des prouesses comme du ‘’side hill’’, ‘’carving’, faire des montées abruptes, … Cependant, il faut aussi considérer de tout simplement se déplacer en dehors des sentiers battus comme traverser des lacs gelés ou de longs périples sur la neige fraîche. Voilà exactement l’environnement pour lequel l’Expedition Xtreme a été conçu. Dans ces situations, il est vraiment facile de flotter sur la neige avec les skis et la chenille surdimensionnée. En d’autres mots, une excellente motoneige pour explorer de nouveaux secteurs enneigés ou pour les grands espaces vierges sans avoir peur de rester pris. 

Ski-Doo Expedition Xtreme 2021 Essai

Afin de dresser un portrait global et résumé de mes opinions sur la Ski-Doo Expedition Xtreme, voici une liste des points forts ainsi que des améliorations que j’aimerais ;

Points forts

  • Capacités surprenantes en sentier et excellente en dehors des sentiers battus.
  • Le châssis REV Gen4 offre une rigidité et un équilibre étonnant pour une motoneige avec une chenille de 20po.
  • L’immense chenille offre une flottaison parfaite même lorsqu’il y a une couche imposante de neige poudreuse et la traction de la chenille avec ses crampons de 1.8po est bien adaptée.  
  • Qualité de finition irréprochable

Points à améliorer

  • L’Expedition Xtreme devrait être équipé du parechoc arrière ‘’heavy duty’’ ainsi que d’une attache pour remorquage comparativement au parechoc ‘’standard’’. De cette façon, il serait possible d’utiliser pleinement sa vocation d’utilitaire sans avoir à débourser davantage. 
  • Le gabarit de cette machine est assez imposant. Donc, les dimensions généreuses peuvent devenir un handicap dans des sentiers forestiers étroits.
  • Aucun changement entre la version 2020 et 2021. Le fabricant aurait au moins pu offrir des décalques différents sans nécessairement avoir à refaire des plastiques d’une autre couleur. 

Conclusion

Lorsque l’on s’assoit sur cette monture, on se sent à son aise très rapidement et sa versatilité à vous procurer du ‘’fun’’ en toutes circonstances lui fournit une place de choix pour bien des motoneigistes. La Ski-Doo Expedition Xtreme 2021 est définitivement l’une des machines les plus avancées et compétentes dans le créneau des motoneiges utilitaires… Tout en offrant une polyvalence afin de l’utiliser dans bien d’autres scénarios. Si vous êtes quelqu’un qui recherche une motoneige pour accomplir des tâches, vous permettre de vous rendre à votre chalet perdu dans le bois, rouler en sentiers, zigzaguer dans la poudreuse, etc. Je vous la recommande sans hésiter!

L’équipe de Passion Motoneige tient à remercier Destination Monts-Valin d’avoir rendu possible cet essai. 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

Découvrez d'autres articles

connexes