jeudi, juillet 2, 2020
jeudi, juillet 2, 2020

Yamaha Mountain Max LE 165 2021

Le bicylindre à 2 temps de 794 cm³ de deuxième génération met à profit un système d’injection d’essence sans batterie contrôlé par un MCE et un système d’injection électronique d’huile. Les valves de surpuissance auxiliaires se déplacent en trois temps pour contrôler le débit d’essence acheminé dans le tuyau d’échappement calibré doté d’un collecteur d’échappement en inox et d’un silencieux. Le capteur de température de détonations à l’échappement (CTDE) surveille le système. L’allumage par étincelle se fait via un système CDI numérique muni d’un capteur de détonations; le refroidissement se réalise à l’aide d’un échangeur thermique à liquide. Le démarreur électrique est livré de série.

Le carter de chaîne abaissé et arrondi fournit un faible angle d’approche graduel – 9,4°. Le logement de chenille léger comprend des marchepieds étroits et de forme conique pour faciliter les manœuvres en neige profonde et procurer un dégagement suffisant aux barbotins extravertis à 8 dents de sa chenille Power Claw.

- Publicité -

La suspension arrière, avec son grand débattement de 15 pouces (38 cm), met à profit un cadre à un seul longeron tout léger pour offrir une maniabilité exceptionnelle dans la neige profonde et dans les pentes abruptes. Ce cadre de design évolué dispose d’un seul point de pivotement au milieu du longeron, lequel est installé le long de la ligne centrale de la chenille. La souplesse de la chenille et le point d’équilibre qui en découlent se traduisent par une tenue de route très précise. Il n’a jamais été si facile de tracer son chemin dans la neige – tant dans les sentiers sans dénivelés que dans les pentes vertigineuses. Du fait que ce design à longeron unique déleste 4,5 kilos et n’accumule pas la neige comme les suspensions à longerons doubles traditionnelles, la motoneige se fait plus légère dans les conditions réelles.

Yamaha Mountain Max LE 165 2021
Yamaha Mountain Max LE 165 2021

Un des contacteurs du commodo gauche permet de modifier « à la volée » l’intensité de chaleur des poignées chauffantes et du chauffe-pouce. On peut aussi sélectionner les renseignements au tableau de bord à l’aide d’un pratique contacteur à bascule, et sélectionner tout aussi facilement le bouton-poussoir activant la marche arrière, lui aussi, intégré au commodo de la poignée gauche. À droite, la poignée dégarnie comprend la manette des gaz ergonomique et le coupe-moteur d’urgence autonome. Le cylindre de frein Hayes « Stealth », lui, est jumelé à une manette en composite et à un étrier léger pour procurer une excellente modulation, d’excellentes sensations et un puissant freinage.

La suspension à longeron unique met à contribution de robustes amortos Fox Zero à ressort hélicoïdal dotés du dispositif QS3 sur les bras avant et arrière, lequel permet d’accélérer le passage entre les rapports. De plus, le bras arrière est équipé du dispositif QS3L adapté spécifiquement à la montagne, et qui propose un mode de verrouillage adapté nommément aux montées vertigineuses. Parmi ses autres particularités avantageuses, on compte le système spécial de déglaçage hermétique, l’amortissement sensible à la vitesse et les composants finis d’une anodisation dure.

PERFORMANCE

- Publicité -

Les amortos Fox 1.5 Zero QS3 à ressort hélicoïdal et à gaz haute pression (GHP) sont dotés d’un réservoir accolé pour contrer admirablement l’affaissement et offrir une maîtrise exceptionnelle. Trois réglages d’amortissement de la compression permettent d’en adapter en un clin d’œil les performances selon les conditions du terrain et votre style de conduite.

La chenille à pli unique est munie de barrettes d’une hauteur de 3 pouces disposées sur un pas de 3,5 pouces; elles sont inclinées vers l’avant et décalées les unes par rapport aux autres pour mordre avec avidité la neige très profonde. Leur longueur assure le mouvement continu vers l’avant et la portance de la motoneige – vous n’avez plus à vous soucier des pentes abruptes!

Yamaha Mountain Max LE 165 2021
Yamaha Mountain Max LE 165 2021

Les valves de surpuissance adaptent l’ouverture de lumière d’échappement en fonction du régime du moteur pour maximiser le couple maximal et optimiser le rendement énergétique sur toute la plage de puissance.

L’injection électronique livre l’essence de façon très efficace à deux points d’injection dans le cylindre, selon le régime du moteur, maximisant ainsi le couple et les réponses à l’accélérateur. L’injection d’essence contrôlée par ordinateur confère des démarrages fiables par temps froid, maximise l’autonomie et décharge de faibles émissions de gaz à l’échappement.

Pour leur part, les poulies primaire et secondaire griffées TEAM, éprouvées, font passer en douceur et de façon précise d’un rapport à l’autre, et s’exécutent avec brio au froid, maximisant les performances et la durée utile de la courroie.

MANIABILITÉ

En neige profonde, la suspension avant SRV-M profilée et ultracompacte réduit la traînée embêtante des fusées et des composants de la suspension. L’écartement étroit des skis autorise les manœuvres extrêmes et les angles d’inclinaison audacieuse pour que les motoneigistes casse-cou puissent repousser leurs limites en travers de pente et en virages dans la poudreuse. Les fusées légères faites d’alu forgé s’allient aux bras delta supérieur et inférieur généreusement incurvés pour conférer un grand angle de chasse qui s’avère idéal pour circuler en flanc de montagne et faciliter le pilotage. L’écartement étroit des skis et l’absence de barres stabilisatrices améliorent considérablement l’agilité de la motoneige en neige profonde.

- Publicité -

Le châssis SRV-M conçu spécifiquement pour la montagne allie une structure triangulée à un design léger en alu, pour créer une motoneige très équilibrée axée sur le pilote. Son cadre supérieur en forme de pyramide renforce le châssis sans pour autant ajouter de poids. Ses marchepieds perforés se sont vus renforcés en vue de résister aux ébats des pilotes téméraires.

Yamaha Mountain Max LE 165 2021
Yamaha Mountain Max LE 165 2021

La longue colonne de direction spécialisée offre une ergonomie rêvée pour détaler en position debout. La bride de relevage de 11,4 cm (4,5 po) s’allie au large guidon moulé doté d’embouts recourbés et adapté aux escapades en montagne, et aussi à la courroie de montée intégrée, pour conférer l’effet levier souhaité pour goûter pleinement aux joies du hors-piste. La direction se règle pour peaufiner les angles de chasse et d’attaque pour que vous conserviez votre position de conduite idéale.

Les ingénieurs ont conçu le châssis SRV en gardant à l’esprit la centralisation de la masse. Environ 60 pour cent de la masse de la motoneige est centrée dans le triangle principal. Il en découle une motoneige à la fois équilibrée et obéissante avec laquelle on peut s’amuser dans une vaste gamme de conditions.

Les skis de montagne légers, griffés Yamaha, livrent tout ce que vous pouvez souhaiter pour valser dans la neige profonde. Leur grande empreinte aide à augmenter la portance et relève activement la section avant de la motoneige planant dans la neige poudreuse profonde. Les barrettes de traction sur le dessus des skis permettent de planter solidement les pieds quand la randonnée s’avère vraiment casse-gueule. Leur quille, large et profonde, réduit l’effort requis au guidon, mais elle sait aussi livrer une maniabilité prévisible qui inspire confiance – tant dans la neige damée dure que dans la neige fraîchement tombée.

CONFORT

Le réservoir de 39,4 litres permet de batifoler longtemps avant de demander de passer de nouveau à la pompe distributrice d’essence.

Le siège de montagne M-TX léger, haut et étroit, est plus court et de forme plus conique à l’avant que notre siège standard adapté aux sentiers. Il facilite les déplacements latéraux du pilote et améliore l’ergonomie de la conduite debout.

La myriade d’indicateurs numériques faciles à lire affichent divers renseignements d’importance critique. Suffit d’un clin d’œil pour prendre connaissance de la vitesse à laquelle vous évoluez, du niveau d’essence, de la distance parcourue, des données du tachymètre, de l’altitude, des températures, et plus encore. Changer de fonction est un jeu d’enfant à l’aide des commandes à la poignée gauche.

Yamaha Mountain Max LE 165 2021
Yamaha Mountain Max LE 165 2021

Pour redémarrer le moteur et passer en marche arrière, il faut simplement enfoncer un bouton. L’avertisseur de recul retentit une fois la marche arrière engagée; l’avertissement sonore continue de retentir tant que vous n’enfoncez pas de nouveau le bouton pour couper le contact et redémarrer en marche avant. Génial, non? C’est là un mode simple, léger et efficace pour vous tirer d’un endroit exigu.

Un pratique sac sous le siège offre un espace de rangement additionnel. Semi-rigide, facile d’accès et résistant à l’infiltration d’eau, il tient vos indispensables au sec et en sécurité. Ses attaches quart-de-tour faciles à dégager en facilitent la dépose.

Autres Modèles Disponibles :

  • Yamaha Mountain Max LE 155 2021

Trouvez tous les renseignements sur ces modèles en visitant Yamaha-motor.ca

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

Découvrez d'autres articles

connexes